Thonier Armor



Un peut d'histoire....

L'origine de la pêche au thon blanc ou germon de 15 kg à l'aide de bateaux est très mal connue, mais semble ancienne. Entre juin et octobre, les bancs de thons longent les cotes Basques, et remontent ensuite dans le golf de Gascogne plein nord, s'éloignant ainsi progressivement des cotes. Cette pêche au large entraîne deux types de contraintes : posséder des bateaux aptes à tenir la haute mer, pouvoir revenir rapidement au port afin de vendre le produit de la pêche tant qu'il est consommable, mais aussi en cas de tempête.  
Vers 1850 les pêcheurs de l’île de Groix, à l'imitation de ceux des îles d'Yeu et de Ré, utilisent leur chaloupe sardinière et leur chasse-marée qu(ils arment au thon durant durant la saison en gréant des lignes de traîne. Leurs chaloupes pontées possèdent d'évidentes qualités de solidité, mais aussi quelques défauts rédhibitoires, comme de longues quilles qui les rendent impropres aux manœuvres rapides. 
Dans les années 1880 un nouveau type de bateau fait sont apparition; le dandy, rapidement "francisé" en dundée. C'est un gréement "cotre à tape-cul", ce qui signifie qu'il possède deux mats: un grand-mat toujours à pible ( c'est à dire fait d'une seule pièce), une grand voile, une voile avant (le foc) et une voile arrière (le tape-cul). la caractéristique principale du dundée, qui le différencie des autres cotres à tape-cul, est la présence d'une queue de malet pour régler l'écoute du tape-cul, en lieu et place d'une bôme pivotant autour du mat. La quille peut dépasser les 12 m de long. Elle est dite "en différence"(talon-arrière-très plongeant par rapport au brion-avant-) pour favoriser les virement de bord rapides. L'ensemble peut jauger de 50 à 60 tonneaux, mené par un équipage d'une quinzaine d'hommes. Dès le banc de poissons repéré, parfois même dès la sortie du port, les deux tangons gréés chacun de sept lignes sont abaissées, le bâtiment devant soutenir une vitesse de 5 à 7 nœuds, condition indispensable pour la pêche aux germons. Les pêcheurs savaient ou traîner leurs lignes grâce à plusieurs signes:
-Le bouillonnement de la surface du aux mouvements des thons lors de leurs chasses aux sardines;
-Le claquement du sillage de thons dans les vagues:
-Comme une tache d'huile, le banc de thons serrés en surface freine le clapot de la mer.
A partir de 1905 , le thonier dundée "à cul plat" acquiert définitivement sa forme élancée caractéristique en même temps que sa notoriété, et deviendra jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale le symbole de la pêche à voile. Au début des années 30 on dénombre plus de 870 thoniers en Bretagne. La pêche au thon à la voile a définitivement cessé en 1962.

CARACTERISTIQUES  COURANTES:

Longueur de la coque: 19,30 m
Longueur hors tout....: 28,50 m
Largeur au maître beau: 5,70m
 Tirant d'eau................: 3,50m  

La boite: 

642189p1010272

La maquette:

20161121 181237      

 

                      20161121 182508

 

  20161121 182525

 20161121 182601

 

 20161121 182304

20161121 182423

20161121 181855

Thumbnail 20161127 155140

Thonie10

Thonie11

Img 3810

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×